Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • A Bergen

    Toujours plus moche. Voilà le slogan de cette présidentielle. J'ai eu l'occasion d'en discuter un peu, lors d'un voyage de groupe à Bergen en Norvège que j'ai fait juste avant le premier tour. Et tout le monde savait que si nous nous retrouvions avec un duel Macron-Le Pen, les coups voleraient bas. Mais pas à ce point. Le cas Whirlpool en est un parfait exemple. Le sujet est grave : on parle quand même de 280 personnes dont l'usine va être délocalisée en Pologne. Bref, un exemple de plus des maux de la mondialisation. Cette situation représente donc un enjeu capital pour ceux qui briguent l'Elysée. Pour Macron, c'était un sérieux problème. En revanche, la candidate tenait là une chance de briller. Mais la manière dont ces deux-là ont conduit cette affaire est tout à fait effarante. Que Marine Le Pen ose se pointer à l'improviste sur le site de Whirpool pour une séance de selfies est tout à fait indécent, car c'était une pure opération de com' dépourvue de fond. Marine Le Pen n'en avait rien à faire des salariés, et elle leur a tenu un discours totalement surréaliste. Pire que tout, Macron a ensuite été contraint de réagir et d'aller à l'usine, où il a évidemment été pas mal chahuté. Il a eu beau vouloir débattre du fond, le fait est que les gens qui ont découvert l'affaire au soir ont essentiellement retenu le bain de foule de la candidate. Parce que dorénavant, le président est élu plus sur la forme que sur le fond ! C'est tellement vrai qu'il n'est aujourd'hui plus possible de garder une vue d'ensemble des événements. Les résaux sociaux s'enflamment quand on dit, comme Jacques Attali, que la fermeture de Whirlpool est une anecdote à remettre en perspective. Pourtant, il n'a pas tort. Même si ce que subissent les employés est catastrophique, il reste qu'il s'agit seulement d'un événement négligeable. Il y a là, selon moi, un exemple parlant de la dérive politique actuelle : on condamne le politique à se concentrer sur le détail plutôt que de le laisser bosser à grande échelle. Ce n'est plus le président qui gouverne la France : c'est la communication. En tout cas, ce voyage de groupe en Norvège m'a bien plu. Si vous n'y êtes jamais allé, ça en vaut la peine ! Je vous mets en lien l'agence à laquelle j'ai fait appel, si vous voulez voir à quoi ça ressemble.

  • Dépistage du cancer

    À l'occasion de la semaine nationale de prévention et de dépistage qui se tiendra du 15 au 19 mai prochain, le Syndicat national des dermatologues-vénérologues (SNDV) a annoncé ce lundi 24 avril une nouvelle action de sensibilisation contre les cancers de la peau (carcinomes et mélanomes). Le carcinome cutané, qui touche la couche superficielle de la peau, est généralement de bon pronostic, mais souvent récidivant. Son incidence augmente régulièrement du fait de l'allongement de la durée de vie et des habitudes comportementales, en particulier l'exposition répétée au soleil. Quant au mélanome, il est plus rare (10% des cancers de la peau), mais aussi plus dangereux. Il "doit être détecté dès le début de son évolution pour permettre une prise en charge précoce" car "le seul traitement efficace" consiste en "l'ablation d'une tumeur débutante", note le SNDV. Avec 14.300 nouveaux cas estimés en 2015, c'est "le cancer pour lequel le nombre de nouveaux cas par an augmente le plus (10% par an depuis 50 ans)", souligne l''Institut national du cancer. Ainsi, dans un contexte où la fréquence des cancers de la peau est en perpétuelle augmentation au sein de la population française, près de 300 dermatologues ont accepté de mettre en place des tests de dépistage gratuits, directement au sein de leur cabinet. Pour pouvoir en bénéficier, il faudra impérativement prendre rendez-vous dès ce mardi sur le site dermatos.fr ou alors en appelant le numéro vert 0805 53 2017. Pour compléter ce dispositif, un camion de prévention parcourra 10 villes de Seine-et-Marne, "quelques structures" de centres médico-sociaux et de mutuelles seront ouverts, et des dépistages à distance seront aussi organisés.