Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Brochettes libanaises faites maison

    Lorsque mes amis m'ont offert un cours de cuisine à Noël dernier, j'ai décidé de ne pas y voir de message caché. J'ai pris un peu de temps pour passer à l'acte (la fameuse expression « métro boulot dodo » est devenue chez moi « boulot boulot boulot »), mais finalement, lundi dernier, j'ai réalisé mon cours de cuisine à Lille. J'ai ainsi cuisiné une recette assez originale que j'ai eu envie de vous présenter : les brochettes de poulet à la libanaise. La recette est pour 4 personnes. Les ingrédients : 600 g de hauts de cuisse de poulet (sans la peau) coupés en morceaux de 4 cm, 2 gousses d'ail pelées et écrasées (sans le germe), 1 cuill. à café de piment de la Jamaïque, 1 cuill. à soupe d'huile d'olive, 1 oignon jaune pelé et coupé en morceaux, du houmous et du pain libanais pour accompagner, et évidemment sel et poivre du moulin. Pour le taboulé, il faut aussi : 100 g de boulghour, 2 grosses tomates bien mûres coupées en dés, 3 cuill. à soupe de feuilles de persil plat ciselé, 1 cuill. à soupe de feuilles de menthe ciselées, 2 oignons nouveaux pelés et hachés (sans les tiges), 2 cuill. à soupe d'huile d'olive, 1 cuill. à soupe de jus de citron, et sel et poivre du moulin. Evidemment, vous pouvez opter pour un taboulé tout fait, mais ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin. ;) Tout d'abord, préparez le taboulé. Versez 25 cl d’eau dans une casserole, ajoutez le boulghour et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes, jusqu'à ce qu’il commence à s’attendrir. Laissez-le ensuite reposer 15 minutes. Pendant ce temps, dans un saladier, mettez les morceaux de poulet, les gousses d’ail, le quatre-épices et l’huile d’olive. Poivrez généreusement, puis mélangez le tout. Couvrez et laissez mariner 15 minutes au réfrigérateur. Ensuite, égouttez le boulghour cuit et mettez-le dans un saladier. Lorsqu'il est à température ambiante, ajoutez les autres ingrédients, salez et poivrez, puis remuez afin de bien mélanger le tout. Réservez le taboulé et salez les morceaux de poulet. Enfilez- les sur quatre longues brochettes en métal en intercalant avec les morceaux d’oignon. Faites chauffer un gril à feu moyen. Faites cuire les brochettes de 10 à 12 minutes en les retournant de temps en temps, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement grillées et cuites à cœur. Il ne vous reste plus qu'à servir les brochettes de poulet accompagnées de taboulé, de houmous et de pain libanais. Un régal pour les papilles ! Je vous recommande vivement cette recette qui a eu le don de charmer ma famille. Et si vous éprouvez l'envie de parfaire vos connaissances derrière les fourneaux, je vous mets en lien la page de ce cours de cuisine à Lille.

  • Le nouveau palais de justice de Paris

    Initialement envisagée dans le XIIIème arrondissement de Paris, l’installation du futur palais de justice sur le site des Batignolles a constitué une solution de consensus entre les pouvoirs publics et la Ville de Paris, dans le cadre d’un programme de réaménagement et de rénovation urbaine. Elle s’accompagne d’une relocalisation des services de la police judiciaire dépendants de la préfecture de police de Paris. D’une superficie d’environ 17 500 m², l’emprise se situe dans la ZAC de Clichy-Batignolles en limite nord-ouest du territoire parisien. Ce site constituait l’une des dernières opportunités foncières à Paris. Le terrain fut acheté par l’État pour un coût total de 153,19 M€ dont 118,56 M€ supportés par le budget du ministère de la justice et 34,63 M€ par celui du ministère de l’intérieur. Un protocole de novembre 2009 entre l’État et la Ville de Paris prévoyait notamment une participation du premier à l’aménagement de la ZAC dont le montant s’élèvera à 50,3 M€ pour le ministère de la justice. Au regard des besoins à satisfaire, la surface disponible rendait nécessaire la construction d’un immeuble de grande hauteur de nature à renchérir le coût du projet. Ce site devait par ailleurs bénéficier du prolongement de la ligne 14 du métro jusqu’à la porte de Clichy. Le calendrier prévisionnel de l’opération envisageait, de façon très optimiste, une signature du contrat de partenariat fin 2011, un démarrage des travaux au cours du 3ème trimestre 2012 et une livraison du bâtiment en 2015. Le choix du site s’est également accompagné de celui de recourir à un contrat de partenariat dans le but, notamment, de trouver un financement qui limite les besoins immédiats en AE et en CP. Ce mode de réalisation a été privilégié avant même que l’évaluation préalable prévue par les textes ne le valide.